Et puis, parfois, le crochet aussi! (désolée Co, le compteur est resté bloqué sur 30 mais tu ne comptes pas accoucher en avance, hein? Hein?)

Du coup, je couds, j'ai cousu et j'ai encore des projets en tête dont un qui va très vite passer sous le pied de biche (c'est pour Chéri en plus, depuis le temps qu'il attend un truc fait maison...)

De la couture, donc, mais point de vêtements, j'ai laissé tomber depuis longtemps (j'ai des patrons à vendre ou échanger d'ailleurs, regardez dans le bog-it!), plutôt des sacs. Et des porte-clés. Assorti(s) au(x) sac(s), même! Wouhou, on ne m'arrête plus!

On va commencer par une besace, modèle tiré d'un livre japonais que j'ai échangé depuis longtemps mais dont j'avais gardé le patron, fait en jean du stock et en Liberty Adelajda multicolore (craquage lors d'un jour où je passais devant le magasin d'Angoulins) Je voulais une besace pas trop grande au départ mais assez tout de même pour transporter mes essentiels (papiers, porte-monnaie, téléphone et quelques autres menues broutilles) et elle remplit assez bien sa part du marché depuis le printemps dernier sauf que... (mais je vous en parlerai plus tard)

08-2012

Poche zippée à l'arrière, poches plaquées à l'intérieur (des deux côtés mais on ne voit pas l'autre), bandoulière faite d'une sangle avec du biais piqué dessus (carrément plus rapide et pratique que de faire sa bandoulière à partir d'une grande longueur de tissu!!)

Ce qui est drôle, c'est que j'ai une collègue qui m'a dit, sur un ton de conspiratrice éclairée, "c'est toi qui l'a fait? il est joli ce liberty!" (J'adore!!!) Du coup, on s'est mises à parler couture pendant toute la fin de l'année!

Et ce qui est bien, c'est que comme le modèle de base ne mange pas tant de Liberty que ça, il m'en reste encore pour bidouiller des trucs. Une trousse? Ben je travaille sur un truc genre patchwork avec un peu de celui-là mais ça ne rend pas comme je voulais... Alors, l'autre jour que je surfais sur les sites/blogs de cuisine, je suis tombée sur LA bonne idée et hop! instant gratification.

P1010703

Un reste de biais ou une bande de tissu (légèrement entoilée) d'environ 20-30 cm de long, un mousqueton en plus pour les attacher au cartable ou à un truc dont je vous parlerai bientôt (comme la version du haut), quelques pliures et coutures et vous vous faites plaisir facilement et rapidement! J'adore, Chéri en a même commandé un! Faudrait peut-être que je le lui fasse, d'ailleurs... On a beau être en mode fourmi, il apprécierait d'avoir un cadeau pour notre anniversaire de mariage, je crois. Allez je file, à bientôt!